Publié par : gabiweb | mai 16, 2009

Des limites au web (2.0) en bibliothèque ?

La médiathèque Marguerite Yourcenar, à Paris, flambant neuve, est régulièrement fermée pour cause de panne Internet, donc panne du système de prêt : celui-ci fonctionne en réseau avec toutes les autres bibliothèques de Paris, donc par Internet.

C’est en quelque sorte un esprit « Web 2.0 » qui est ici remis en cause : les bibliothécaires agissent en direct sur le catalogue où un utilisateur de n’importe quelle bibliothèque peut remarquer l’action qui est effectuée. Avec la panne du prêt, c’est un membre de l'(éco)système de toutes les bibliothèques municipales de prêt de Paris qui est malade.

Faut-il considérer alors que le tout-Web n’est pas fiable ? Et de surcroît les usages que l’on peut faire du Web 2.0, qui a le mérite d’être instantané ?

Aucune raison de fustiger le Web à souhait, de s’exclamer « Vive les registres papier » et « revenons aux origines ! ». Il s’agit simplement d’être vigilant. Les pannes répétées seraient dues aux vibrations de la rue d’Alleray, rue passante mais étroite. Alors un premier contrôle, physique, est nécessaire, pour avoir un lieu propice au tout-informatique, donc au tout-Web.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :